1693 Commerçants, Artisants, Entreprises, Administrations et 343 Associations à Rambouillet

Etat déplorable de la rue de Toulouse à Rambouillet

Publié le 8/3/2019 par Jean Gérard Foucault

Bonjour, communiquant pour la première fois je me permets de soulever différents points concernant cette rue. Nous sommes de très nombreux riverains à déplorer son l'état voie et trottoirs abîmés, Ces derniers sont maculés à intervalles réguliers par des excréments canins et cela depuis des années.

Cette rue traversière est de plus en plus empruntée par des automobilistes qui pour la plupart s'imaginent sur un circuit tel celui du Mans, au détriment de la sécurité des piétons souvent obligés de marcher sur la chaussée pour éviter les déjections canines citées ci-dessus ou les poubelles.

De plus permettez moi de suggérer le déplacement matérialisé du passage pour piétons situé vers le pont. Pour leur sécurité les automobilistes sont dans l'obligation absolue d'être en arrêt dessus, le temps de s'assurer par la visibilité à gauche et à droite qu'ils peuvent s'engager sans risque, contraignant les piétons à passer devant le véhicule en attente du passage au risque d'êtres accidentés par les véhicules circulant vers le centre de Rambouillet.

Cela fait peut être beaucoup de sujets. La municipalité fait appliquer un stricte respect du stationnement et c'est très bien, il devrait en être de même pour les incivilités commises par les propriétaires de chiens comme le rappel l'arrêté municipal en date du 19 janvier 1996, affiché dans le passage Fleuri (en face de la Sous Préfecture) que le contrevenant s'expose à une amende de 457,38€ ou 3000,00 frcs de l'époque.

Cet arrêté a peut être été abrogé ! il stipule bien : "que les déjections sont interdites dans les rues, certainement aussi les trottoirs, les parcs jardins publics et aussi à l'intérieur des passagers pour piétons.

Si il y avait autant de célérité à verbaliser le contrevenant que l'automobiliste en infraction il y aurait rapidement dans notre chère ville une prise de conscience de certains "interdits".

Nous pouvons évoquer aussi une nouvelle mode de circulation de certains cyclistes (adultes), sur les trottoirs principalement des rues De Gaulle et Chasles circulant en contre sens de la circulation pour éviter d'emprunter un axe parallèle, mettant les jeunes enfants, les personnes âgées en danger d'êtres accidentés.

Poursuivant dans la sécurité routière les usagers du parking du magasin "Monoprix" n'ont aucune visibilité pour sortir. Le panneau STOP n'est pas visible, situé trop haut, tordu sur son support ni respecté. Le marquage au sol est absent, il y a un réel danger pour les piétons.

Les nombreux parterres fleuris sont appréciables et appréciées, notre ville est belle mais ces différentes incivilités nuisent aux résidents et visiteurs, alors qu'un peu de fermeté (comme pour le stationnement) pour l'observation des arrêtés et règlements viendraient à bout des plus récalcitrants.

La "Police des chiens" étant aussi à la charge de la municipalité peut être que les Agents de Sécurité de la Voie Publique pourraient utilement apporter un concours efficace, donc déterminent.

Restant à votre disposition.

Bien cordialement.

Jean-Gérard Foucault.

Partager

Re : Etat déplorable de la rue de Toulouse à Rambouillet

Publié le 8/3/2019 par C'est Rambouillet !

Bonjour,
ce n'est pas que la rue de Toulouse ! c'est toute la ville.
Quand aux déjections canines, les occupants actuels depuis 37 ans de la Place de La Libération
sont dans l'effet d'annonce et pas de sanctions depuis de très nombreuses années.
Ai souvenir et il suffit de rechercher dans les archives municipales d'une campagne
à grand renfort d'affiches 40 x 60 et plus grandes collées un peu partout en ville
et renforcée par un livret de plusieurs pages distribué dans toutes les boîtes aux lettres
et dans lequel il y avait un mode d'emploi "des crottes" et des sanctions encourues.
Si mes souvenirs sont bons les élus avaient aussi acheter 1 ou 2 "moto-crottes"
et formés leurs pilotes.
Une campagne à faire peur qui a coutée certainement plusieurs dizaines de milliers de francs
à l'époque avec à l'arrivée aucune sanction (il ne faut pas ce mettre les gentils électeurs à dos)
et donc pour résultat le bilan que vous décrivez + l'apparition de quelques distributeurs
de sac à crottes.
En 2020 Libérons Rambouillet pour avoir envie de rester y vivre.

Re : Etat déplorable de la rue de Toulouse à Rambouillet

Publié le 8/3/2019 par Fran

Et oui malheureusement l'état des routes est catastrophique et les trottoirs sont immondes (voir rue Charles et de gaulle) à la fin d'un w-end un peu ensoleillé....d'autre part on souffre du bruit avec toutes ces routes endommagées
Bref après ce constat que peut on faire pour que notre équipe en place prenne la mesure du mécontentement et que nous ne soyons pas dans l'attente d'un changement qui peut ne rien changer car c'est un problème de bonne conduite....et de respect des autres

Re : Etat déplorable de la rue de Toulouse à Rambouillet

Publié le 8/3/2019 par Fran

Je rajoute que nous avons surpris plusieurs personnes laissant leur animal se délester devant notre portail ils ont passés un sale quart d'heure et nous constatons une nette amélioration de la situation.....ils ont probablement change de parcours car malheureusement ils ne deviennent pas civilisé pour autant.....

Re : Etat déplorable de la rue de Toulouse à Rambouillet

Publié le 13/3/2019 par Jp78

Evidemment nous constatons tous l'état pitoyable de nos rues , l'état pitoyable de notre commerce du centre ville, de cette aberration qui consiste à repousser les clients vers les commerces périphérique à cause de contractuels privés qui cherchent la rentabilité au dépend des commerçants,
Que dire de cette folie immobilière, alors que les infrastructures ne suivent pas , de ces dépenses excessives bien au delà de nos moyens, à Rambouillet les citoyens sont de plus en plus des vaches à lait, que dire des transports en commun ....
Mais, ne serions nous pas aussi responsables de cette situation , combien de Rambolitains assistent -ils aux réunion publics du conseil municipale , des réunions publics des syndicats intercommunaux ( mais pour y participer, faut-il en être informer ?) ect .... quand les Rambolitains que nous sommes allons nous mettre notre nez dans des dossiers qui le méritent comme par exemple ; La station d’épuration (STEP) du Syndicat Intercommunal de la Région de Rambouillet (SIRR), dite STEP de la Guéville, est située sur la commune de Gazeran. Cette station d’une capacité de 46 300 EH traite les eaux usées des communes de Gazeran, Rambouillet et Vieille Eglise.
À ce jour, les rejets de la station ne sont pas conformes à la législation en vigueur, et notamment aux niveaux de rejets fixés par l’arrêté ministériel du 21 juillet 2015, à la directive sur les eaux résiduaires de 1991 et à l’arrêté préfectoral d’autorisation du 11 janvier 1994. Les aménagements de mise en conformité de la station lancés en 2008 s’avèrent insuffisants au regard des résultats des analyses issues de l’auto-surveillance de la station.
Depuis l'annonce de la démolition de cette station par le Président du SIRR et l'annonce d'une nouvelle station , espérons que ce ne soit pas l'arbre qui cache la forêt de travaux et de coûts
surprises pour les contribuables que nous sommes?
A suivre !!

Re : Etat déplorable de la rue de Toulouse à Rambouillet

Publié le 13/3/2019 par fabrice Cogordan

Bonjour,
Tout le monde est confronte aux possesseurs de chien qui promènent plutôt la nuit leurs chiens et éviter a ramasser les besoins de leurs animaux.
La première solution c'est de déposer du poivre en poudre sur le trottoir (par temps sec) ce qui dissuadera la gent canine de rester a proximité et de faire ses besoins devant chez vous.
la 2eme c'est de signaler au commissariat . et de les appeler avec l'heure et la personne et le type de chien qui passent et ils lui donneront une amende.Ils avaient pris le temps de suivre ma femme jusqu'à la maison le soir pour vérifier si elle habitait bien a la bonne adresse ( histoire vraie)
Ou alors
Un voisin de 30 ans que je connaissais avait ramasse la crotte avec un journal et avait menace le propriétaire du chien de lui balancer dessus. Çà a chauffé mais pour certains c'est une façon de leur faire comprendre le civisme.
Pauvre France

Re : Etat déplorable de la rue de Toulouse à Rambouillet

Publié le 16/3/2019 par Charlene Picot

Bonjour,
J'ai un chien et je passe tous les jours dans la rue de Toulouse et je constate également que dans les autres rues de notre ville qu'effectivement plusieurs propriétaires de chiens ne ramassent pas les dejections de leur chien alors qu'il faut le reconnaître la ville à installer de nombreux distributeurs de sacs à " crottes" comme je les appelle.



Derniers Sujets du Forum


Partager cette page



Derniers sujets du forum